Handball: Les seniors filles accèdent à la Nationale 2

Elles l’ont encore fait! Les seniors filles de la section Handball de l’Anglet Olympique ont réalisé un authentique exploit (un de plus!) en s’imposant lors de leur barrage d’accession en Nationale 2 face à l’équipe alsacienne d’Altkirch. Pourtant en début de saison, rien ne laissé présager un tel dénouement. L’objectif fixé par l’équipe dirigeante était avant tout le maintien. Mais après 19 victoires pour seulement 3 défaites, les filles d’Anglet terminent à la seconde place du classement derrière Oloron, leur permettant ainsi de disputer ce barrage d’accession le 31 mai 2014! Une date qui restera gravée dans les mémoires du club, tout comme d’autres dates d’ailleurs grâce à ce groupe exceptionnelle qui depuis 4 ans a enchaîné 4 montées successives. Ce groupe partie du niveau départemental il y a 4 ans a peu évolué puisque 75% des filles qui jouaient samedi dernier faisaient parties de la première montée en 2011.

Entre temps, on ne peut oublier aussi l’aventure Coupe de France avec une victoire en 2010, une Finale à Bercy en 2011 et une demi-finale en 2013. Un palmarès hors norme pour cette jeune équipe qui aura consentie à faire de nombreux sacrifices depuis plusieurs saisons. Venir 3 à 4 fois semaine pour s’entraîner, parfois enchaîner des séances physiques difficiles, préparer les matchs avec sérieux, tout ça s’en rechigner! C’est
quand même admirable pour des filles qui pratiquent le handball pour le plaisir puisque aucune d’entre elles ne sont professionnelles! Et bien sûr, il faut également féliciter tous les travailleurs de l’ombre, les entraineurs, préparateur physique, kiné, les dirigeants et bénévoles du club qui ont eu un engagement s’en faille depuis plusieurs saison. C’est un peu leur victoire aussi. Une victoire qui s’est jouée à un fil d’ailleurs puisque les rouges et bleues se sont imposées sur la plus petite des marges: 30 à 29. Les quelques supporters présents dans les tribunes à Cournon d’Auvergne pour voir leur équipe affronter Altkirch sont passés par toutes les émotions. Le niveau des deux équipes étaient sensiblement le même sur le papier avec 3 défaites lors de la phase régulière pour Anglet et 2 défaites et 2 nuls pour les alsaciennes. Le match a d’ailleur bien débuté. Au bout de 6 minutes de jeu, Elodie Sanchez, Emilie Chevalier et Clara Marceau arrivent à percer la défense adverse. En face, Altkirch répond coup pour coup et essaye d’imposer un jeu assez rapide. Au bout de 16 minutes de jeu et malgré une défense solide de l’ABOHB, les alsaciennes passent devant et mènent 16 à 12. Le temps mort de l’entraîneur angloy Tamas Marchis est judicieux car il permet à ses joueuses de régler les petits soucis rencontrés durant ce premier quart d’heure. Les nombreux arrêts de Sylvia Marchis pour son dernier match permettent à Celine Uhart et Anais Casenave de marquer en contre. Sur attaques placées, Dumitrita Berar, Pauline Basulto, Roxana Marin et Marion Inza permettent aux angloys de repasser devant à la pause: 19-18. La deuxième mi-temps commence bien pour nos filles qui s’efforcent de garder la même dynamique que celle entrevue en fin de première mi-temps. Margaux Mireaud qui vient d’entrer dans les buts réalise de nombreux arrêts ce qui permet à l’ABOHB de prendre jusqu’à quatre buts d’avance. Les alsaciennes ne lâchent rien pour
autant et essaient de résister avec plus ou moins de succès à la vague rouge et bleue. Il reste alors 3 minutes de jeu et l’ABOHB mènent 30 à 27. Après quelques inattentions, les alsaciennes reviennent à 2 puis 1 but. Mais s’est finalement trop tard et se sont bien les basques qui s’imposent et accèdent en N2. Les filles sur le terrain laissent alors exploser leur joie! Le président Eric Martinet se montrait particulièrement fière de son équipe à l’issue de la rencontre: « Ce groupe a un gros mental, l’équipe vit bien donc il y a une cohésion, un véritable esprit d’équipe qui fait la force de notre groupe ensemble depuis plusieurs années, en plus nos filles ne se prennent jamais la tête ». Les dirigeants du club auront eu le mérite d’anticiper la montée en recrutant trois nouvelles joueuses pour la rentrée : « On avait déjà commencé le recrutement en faisant appel à deux ou trois filles qui devraient arriver sur la Côte Basque au mois de juillet ». Et l’an prochain, cela promet de beaux derbies avec le voisin de l’Aviron Bayonnais, Oloron ou encore Bordes!

Vous êtes ici : Home Sections Handball Handball: Les seniors filles accèdent à la Nationale 2